Association Phonoplanète
Paris, 75009
Protection du Patrimoine
  • 10 contributeurs
  • Mission permanente
  • Don déductible des impôts

PHONO Museum Paris, le musée du son enregistré

Ouvert en 2014, le PHONO Museum Paris, le musée du son enregistré, retrace 161 ans d'histoire. Toute l'évolution des technologies successives d'enregistrement y est présentée, des premiers appareils à cylindres puis à disques, des appareils à bande magnétique aux CDs et fichiers MP3 d'aujourd'hui. Ce sont plus de 100 machines qui sont exposées, toutes en état de fonctionnement. Affiches de différentes époques et photos d'artistes agrémentent la visite.

Situé au pied de Montmartre, proche des salles de spectacles, le musée est aussi un clin d'oeil à l'histoire de ce quartier, de la Belle Epoque aux Années Folles, du Moulin Rouge à l'Elysée Montmartre, de Mistinguett à Joséphine Baker.

Le musée du son enregistré :
un projet culturel

Le projet de musée du son enregistré offre un espace partagé entre expositions permanente (2/3 de l’espace environ) et thématique temporaire. L’espace peut aussi être utilisé comme lieu événementiel.

Nous avons réuni une collection unique en Europe du point de vue de la qualité, comprenant un grand nombre d’objets et documents rares autour d’une centaine de machines sonores historiques, qui à elles seules représentent un patrimoine considérable, et l’ensemble, fruit d’un long travail de recherche, justifie une présentation publique.

L’implantation à Pigalle, au pied de la butte Montmartre, du musée du son enregistré est amplement justifiée par l’histoire même de ce quartier.

Ce projet offre à tous l’accès à un patrimoine à la fois étonnant et divertissant.

Ce projet jeune et dynamique intéresse tous les âges : celui de la nostalgie comme celui de la découverte, et il s’adresse aussi bien aux amoureux de Paris qu’aux touristes du monde entier.

Les missions

MEMOIRE : nombreux appareils originaux de différents types et différentes époques suivant l’évolution des techniques d’enregistrement : cylindres, disques 78, 33 et 45 tours, bandes magnétiques, Compact Discs (CD), … accompagnés par des affiches originales, photos, tableaux etc …

PEDAGOGIE : visites scolaires, explication des différentes technologies d’enregistrement du son pour les étudiants et les chercheurs.

TOURISME : de nombreux touristes viennent visiter le musée

CULTURE : découverte, y compris sonore, des artistes et des machines ainsi que de leur environnement technique, commercial et social depuis l’origine de l’enregistrement, 1860, à nos jours

Les moyens culturels

Porté par l’association Phonoplanète dont bon nombre de ses membres sont des spécialistes des machines parlantes, mais aussi des musiciens, des historiens, des artistes, le musée travaille avec des organismes dont la réputation en matière culturelle ou technique n’est plus à faire tels que la Bibliothèque Nationale de France et en particulier son fonds Charles Cros, Radio France, le musée des Arts et Métiers, etc. Le conservateur du musée est Jalal Aro.

Les moyens juridiques

Le projet de musée du son enregistré est porté par l’association loi 1901 Phonoplanète, la grande aventure du son enregistré, créée à cet effet en 2009. Son président est Didier Vincent, son trésorier Alain Regnier, son secrétaire Henri Chamoux.

Commentaires à propos de l'association

Connectez-vous pour laisser un commentaire ;-)



Aucun commentaire ici pour le moment...

Contributeurs

Generic placeholder image
Anonyme
Generic placeholder image
Anonyme
Generic placeholder image
Nicolas
Generic placeholder image
Audrey
Generic placeholder image
Nicolas

Nos autres projets



Oups, aucun résultat trouvé pour cette recherche.
;